L’effet QIC

Un billet à propos du regard incroyablement trop critique qu’a créé en moi la participation aux QIC et FPC.

J’ai commencé à vraiment beaucoup contribuer à Wikipédia quand je me suis acheté un appareil photo numérique et que j’ai découvert Wikimédia Commons. J’étais content de trouver un site où je pourrais déposer mes images gratuitement et espérer qu’elles soient réutilisées un jour. Aussi, j’ai appris qu’il y avait un espace où on jugeait de la qualité des photos: les candidatures image de qualité (en anglais abrégé QIC) . Quel magnifique endroit! Je pouvais y soumettre mes photos et recevoir du feedback pour en faire des meilleures. Comme je voulais me mettre sérieusement à la photo, je me suis dit que je ferais bien d’y passer quelques temps.

J’ai appris vite. Il y avait beaucoup d’information: DOF, bokkeh, FOP, ouverture, exposition, surexposition, dustspots, focus, CA, etc. J’ai fait des recherche, j’ai lu des livres et j’en suis venu à bien comprendre ce que tout cela voulais dire.

Le drapeau du Québec au-dessus du parlement du Québec

Le drapeau du Québec au-dessus du parlement du Québec, ma première image importée

Le 30 mars 2010, j’importe ma première photo sur Commons. Une photo du drapeau du Québec. Ironiquement, c’est la photo que j’ai prise et distribuée librement qui est la plus réutilisée (mais pas toujours correctement, ça pourra faire l’objet d’un autre post). Le 7 avril 2010, j’importe ma deuxième image, celle du clocher de l’église de Pointe-au-Pic, près de La Malbaie. Après l’avoir proposée, on me dit qu’elle est « tiltée » je la corrige, propose un nouvelle version et elle devient QI. Ce sera la première d’une longue série je l’espère. J’en ai 35 en date d’aujourd’hui plus une featured picture.

Mais cela n’est pas l’objet de mon post. Lorsque je parle de photo, je dit toujours: « Depuis janvier 2010, j’ai pris plus de 30 000 photos avec mes deux appareils. » Alors on me dit: « Ouf, ça en fait beaucoup à mettre sur internet! » Faux… En fait, n’ai qu’importé que 80 images. Pourquoi si peu? Je pourrai aussi répondre à cette question plus tard. Seulement, à chaque fois que je regarde mes photos, j’ai dévellopé la mauvaise habitude de le faire à 100% à cause des QIC. Regardez n’importe quelle photo sortant de votre appareil numérique à 100% et vous y verrez que des problème. Un peu de violet d’abberration chromatique par ici, le focus un peu trop loin ou trop proche par là, une tache dans mon capteur ici, un peu surexposé par là, les couleurs ne marchent pas, l’horizon n’est pas parfaitement horizontal, etc. Pour 99,9% des personnes qui voient mes photos, ils me disent que je fais du très bon travail. Mes photos sont réutilisées un peu partout et on ne m’en dit que du bien.

Reste qu’à cause de mon travail aux QIC, je me fais un devoir de regarder mes images à 100%. Avec mon appareil D7000 ayant 14 MPx et un capteur de 3264 px de large, cela équivaut à regarder mon image imprimée en format de 1m par 1m33 et de la regarder à partir d’une distance de 2o centimètres. Personne ne fait ça. Et bien sûr que dans ces conditions, on trouve des erreurs.  J’appellerais ça une maladie et cette maladie me cause beaucoup de tord. Sur les 30000 photos que j’ai prises, il y en a à peu près 300 que je trouve techniquement acceptables. Selon ma famille et mes amis, elle sont toutes belles!

Encore une fois, quel est mon point dans ce post? Très simple: ne participez pas aux QIC et FPC à moins d’être un pro de la photo. Vous n’y trouverez que des critiques pas toujours constructives et un besoin maladif de regarder chacun des pixels de vos images. Prenez plutôt le temps que vous y passeriez à lire des livres sur la photo ou à prendre des photos. Vous améliorerez pas mal plus vite votre technique. Je vous rappelle que le but de l’activité photographique, c’est de prendre des photos, pas de parler pixels et objectifs!

Bonne chasse!

Publicités
Cet article, publié dans Commons, Photographie, Wikipédia, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’effet QIC

  1. theoliane dit :

    Etant très très loin d’être une pro de la photo, je me garderai bien d’essayer de participer à ce genre de « concours ». Toutefois, j’ai importé pas mal de photos sur Commons pour illustrer des articles qui en manquaient. Si photographier une rue, une église, une mairie d’un village pour que l’article correspondant soit illustré, ce n’est pas le plus compliqué, mais, tenter de photographier des statues de saints dans une église sombre, où les statues sont toujours en hauteur, c’est plus hard… Je me souviens d’avoir regardé à gauche et à droite un moment dans une église locale, pour voir s’il n’y avait personne, puis prendre une des chaises les moins vermoulues pour y grimper dessus afin d’être à la bonne hauteur pour avoir l’image d’un saint évêque qui devait bien rigoler de me voir faire de là où il est actuellement ! Mais là, ce n’est plus de la technique photographique, c’est… de l’alpinisme clérico-commonsien dangereux 😀

  2. letartean dit :

    @Théoliane: Voilà exactement ce que je voulais dire: autant passer du temps à travailler ses photos avant de les prendre pour illustrer des choses qui en ont besoin que de passer ces précieuses minutes à regarder chacun des pixels de la photo obtenue! Ceci étant dit, je dois quand même avouer que les QI et les FP sont pour moi ce que sont les AdQ et les BA pour d’autres: une source de grande fierté et un reconnaissance du travail accompli. C’est pourquoi j’y participe et parce que naturellement il est plus facile pour moi de prendre des bonnes photos que d’écrire de très bons articles encyclopédiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s