Éliane Daphy, la judiciarisation d’un conflit ou l’importance de saisir la main qui est tendue

En novembre 2011, je commence à m’intéresser au cas de Éliane Daphy. Depuis l’été 2011, cette contributrice avait entrepris de convaincre les gens qu’il fallait virer de l’encyclopédie tous les liens vers des contenus illégaux. D’ailleurs, la page WP:LE affirme déjà que ce type de liens est à proscrire et qu’il faut les retirer dès qu’on les voit. Par exemple, il est interdit de faire des liens vers une page Youtube présentant un vidéoclip d’un artiste dont la source ne semble pas être l’artiste lui-même. Il serait aussi inadmissible de mettre des liens vers des pages proposant le download de MP3 illégaux ou vers feu Mégaupload pour écouter des séries télé. Le combat semblait juste, la contributrice convaincue, il ne suffisait que de l’encourager dans sa démarche.

Dans ce billet, j’ai l’intention de démontrer comment cette utilisatrice a grandement fait fausse route et comment toute cette histoire a mené à son départ fracassant de Wikipédia. Aurait-il pu être évité? Je le crois sincèrement et je vais tenté d’expliquer pourquoi. Je vais aussi démontrer comment, en essayant de l’aider, je suis devenu un grand méchant dans cette histoire. L’objectif final de ce récit est d’insister sur le fait que, dans un débat, il faut écouter ce que les gens disent et profiter de l’aide de ceux qui sont de notre côté. Ça fait déjà plusieurs fois que j’essaie de proposer des solutions d’apaisement qui vont dans le sens d’une personne (sans toutefois faire part d’un appui inconditionnel) et que ces personnes me crachent dessus. C’est une attitude bien singulière dont ont fait preuve Éliane Daphy à cette époque et Geneviève2 aussi dans la controverse autour de mon billet sur Montréal.

Comment tout cela a commencé

En juillet 2011, Éliane Daphy commence à poser des questions sur Légifer à propos du droit d’auteur. La contributrice semble prendre Legifer pour une cour de justice, ce qu’elle n’est vraiment pas. Il faut comprendre que comme n’importe quoi sur Wikipédia, Legifer n’a pas de poids légal. Les personnes qui y répondent y donnent des réponses au mieux de leur connaissances du droit sur des sujet légaux touchant Wikipédia. La seule façon d’avoir un vrai avis juridique sur l’application d’une loi est d’aller faire un exposé devant un juge qui tranche sur la question. La chose est importante car plusieurs personnes semblent vouloir importer le droit commun dans Wikipédia et le faire appliquer par ses différentes instances comme le feu-CAr, les administrateurs ou, dans le cas présent, Legifer.

La judiciarisation de Wikipédia, une dérive inévitable

Wikipédia a des règles et recommandations, la communauté mandate les administrateurs de les faire appliquer.  WP:PAP, par exemple, interdit l’usage d’une attaque personnelle face à un autre utilisateur. Une infraction à cette règle est généralement punie par un blocage, augmentant en longueur à chaque répétition. Maintenant, on entend à tord et à travers ces temps-ci sur Wikipédia: « Un tel fait de la diffamation, il faut le punir », « Tel tient des propos antisémites qui sont illégaux.« , etc. De telles requêtes font appel au droit commun et ne peuvent être réglées que devant un juge. Par mesure conservatoire, on peut bloquer les utilisateurs qui tiennent des propos déplacés parce qu’ils vont à l’encontre de l’esprit collaboratif de l’encyclopédie, mais en aucun cas les administrateurs ne devraient statuer sur la nature diffamatoire, antisémite, négationiste ou quoique ce soit d’autre relevant du légal, d’un commentaire. Si une personne se sent lésée en ce sens, elle doit porter plainte et porter le dossier en justice. Wikipédia s’ajustera en fonction du jugement rendu.

Les administrateurs de Wikipédia imposent des sanctions en lien avec le code de règles de Wikipédia et rien de plus. La raison de tout cela est que nous sommes soumis à diverses juridictions différentes et que le droit y varie. Ainsi, tenir des propos à un endroit dans le monde peut-être légal et illégal en France.

Cependant, je pense qu’il est normal que nous transposions la réalité dans Wikipédia. Il est tout à fait humain de demander réparation pour des torts. Cependant, comme administrateurs, nous devons être capable de faire la part des choses entre ce qui relève de Wikipédia et ses règles (et sanctionner sur Wikipédia en fonction de ses règles) et ce qui relève du tribunal. Nous ne sommes pas élus pour faire régner la loi et la justice mais bien pour faire régner le code de règles définies dans le site.

Je résume: sur Wikipédia, si vous vous sentez lésé par rapport à une règle wikipédienne, faites appel aux administrateurs. Si vous vous sentez lésé par rapport à une loi de votre pays, portez plainte et faites valoir vos droit au tribunal.

Quel rapport avec Éliane Daphy?

En novembre 2011, Éliane Daphy entreprend sa campagne d’éradication des liens externes vers des contenus illégaux. Elle s’en prend particulièrement à un site qu’elle prétend illégal et qui est cité à quelques endroits. Voici comment les choses se corsent. Au lieu de dire ce site me paraît illégal et je pense qu’il vaudrait mieux retirer les liens vers lui de Wikipédia, la contributrice tente de démontrer que le site est illégal, que nous devons le blacklister et punir tout contributeur qui y fait référence. Elle s’en prend ensuite à un autre site et demande aux administrateurs de bloquer un contributeur qui a contribué à ce site qu’elle a jugé illégal parce qu’il publie les paroles de chansons qui ne sont pas dans le domaine public.

Voyez-vous où je veux en venir? Il y a clairement méprise sur le rôle des administrateurs, comme il y avait méprise sur le rôle de Legifer au début. D’ailleurs, la contributrice cite Légifer aux administrateurs comme preuve qu’un contenu n’est pas acceptable: double méprise! Éliane Daphy aurait pu demander aux admins de faire respecter WP:LE en disant que les sites en question semblaient inacceptables pour telle ou telle raison. Ainsi, on aurait statué sur le fait que le lien enfreignait la règle et par principe de précaution on aurait enlevé les liens. Au contraire, elle s’est lancé dans des attaques face à des contributeurs qui participaient à ces sites en disant qu’ils enfreignaient le copyright et qu’ils n’avaient aucun respect pour le droit d’auteur en participant à de tels site. Elle voulait que nous procédions à un blocage d’un contributeur parce qu’il aurait participé au dit site.

En quelques mots, si cette personnes en avait appelé au respect de WP:LE, la question aurait vite été réglée. À la place, elle a tenté de judiciariser la chose et nous a demandé dire que tel site était illégal ou telle personne avait enfreint une loi. Si Éliane Daphy voulait faire fermer des sites web illégaux, ce n’est pas par Wikipédia qu’elle pouvait le faire mais bien par la voie d’un tribunal. Si elle avait effectivement obtenu de ce tribunal de fermer les sites dont elle parlait, Wikipédia aurait suivi puisque les sites n’auraient plus été disponibles.

Et moi dans cette histoire?

À un moment, Éliane Daphy fait une RA dans lequel elle nous demande de fermer ses comptes car elle ne veut pas faire partie d’un site qui encourage la violation du droit d’auteur. C’est à ce moment que je suis intervenu pour lui dire les choses suivantes:

1) Elle a probablement raison pour les sites web dont elle parle, il sont peut-être illégaux. Cependant, il n’est pas du ressort de Wikipédia de statuer sur la question.

2) Elle a raison de demander à retirer les liens vers ces sites. Ils violent la règle de WP:LE et c’est là-dessus qu’elle devrait insister.

3) Si elle veut faire avancer les choses, elle doit cesser de clamer que des personnes ou des sites commettent des actes illégaux sur Wikipédia. Si c’est vraiment cela son but, qu’elle s’adresse à un tribunal. Il n’est pas du ressor de Wikipédia de statuer sur la question.

4) C’est avec plaisir que je l’aiderais à enlever les liens externes vers des site potentiellement illégaux. Pour que je le fasse, elle doit laisser retomber la poussière et peaufiner la stratégie avec moi. Elle doit donc cesser de clamer haut et fort « Ceci est illégal, untel est un voleur de propriété intellectuelle. »

Lorsque je lui fait part de ces observations et recommandations par courriel, elle revient sur Wikipédia en affirmant  « Ce que je sais, c’est que je vais cesser de dire à mes interlocuteurs que les responsables de WP sont collectivement d’accord pour combattre la promotion des sites copvio que sont les liens externes. »

C’est sa réponse aux quatre points que j’ai expliqué donné plus haut. Elle retient donc seulement la première partie du point 3 et rejette le reste du revers de la main. Ce qui se voulait une offre amicale de l’aider à faire avancer les choses avec l’aide de mon expérience de Wikipédien s’est transformé en « les responsables [sic] ne sont pas d’accord pour combattre la promotion du copyvio ». En une seconde elle a fait d’une des dernières personnes qui supportait encore son combat un ennemi. En aucun cas j’ai dit qu’il ne fallait pas combattre le copyvio. En fait, je suis une des plus ardents défenseurs du droit d’auteur et promoteurs des licences libres. J’en ai même faits des conférences. Alors venir dire que je ne suis pas d’accord pour combattre la promotion des sites copyvio, c’était la goutte qui faisait déborder le vase. À partir de ce moment, j’ai décidé de ne plus jamais prendre part à une discussion impliquant Éliane Daphy et que j’allais la laisser flamber avec ses arguments. Ce qui n’a pas manqué de se faire.

En terminant

Toute cette situation est bien triste. Je pense qu’au final on aurait pu éviter tous ces problèmes en demandant uniquement de faire respecter les règles wikipédiennes. Dans toute cette histoire, j’ai essayé d’aider Éliane Daphy à faire avancer les choses en lui proposant mon expérience de wikipédien et en lui rappelant le rôle des différentes instances. Elle n’a pas voulu m’écouter, tant pis pour elle. Je suis encore admin et contributeur et pas elle. Cependant, il aurait été bien plus productif que nous soyons tous deux encore wikipédiens.

Il m’est arrivé dernièrement la même histoire sur mon billet sur Montréal.  J’ai offert mon aide et de l’ouverture, ce que presqu’aucun Wikipédien n’aurait fait envers Geneviève2, et je me suis fait répondre que je devais donner des excuses. Une autre personne dans les discussions de qui je jure de ne plus jamais me mêler et qui a manqué une belle occasion de saisir la main qui lui était tendue.

Advertisements
Cet article a été publié dans Mes deux cents, Wikipédia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Éliane Daphy, la judiciarisation d’un conflit ou l’importance de saisir la main qui est tendue

  1. ConradMayhew dit :

    Je n’ai pas connu cette période de l’histoire d’Eliane (on ne s’est croisés que plus tard au bureau du dirlo… pardon sur la page des requêtes aux admins), mais je trouve que ce récit ne raconte que la moitié de l’histoire.

    Le respect du copyright? Effectivement, s’il y a bien quelque chose qui est sacrée sur wikipédia, c’est bien ça! J’ai une fois demandé une purge d’historique sur le compte d’une contributrice victime de harcèlement, et on m’a répondu : « non, on ne fait les purges d’historique que pour des crimes ou de la violation de copyright ». Apparemment, sur l’échelle des valeurs de wikipédia, le harcèlement n’est pas exactement au même niveau que la violation de copyright…
    Pour rappel, wikipédia a d’ailleurs récemment failli s’y brûler les ailes, quand vous avez négligé de prendre en compte une demande de purge d’historique pour du contenu antisémite. C’est quand il y a eu une deuxième demande (très drôle en fait) avec menaces de plainte au pénal que la requête a été immédiatement mise en application.

    Par ailleurs, le ras-le-bol d’Eliane est nettement postérieur à cette histoire (c’est là qu’on s’est rencontrés) : elle voulait lutter contre une autre dérive de certains projets, et tout particulièrement du projet Université : le fait que wikipédia se transforme en une grande plateforme de promotion publicitaire gratuite.
    Et là, elle s’est cassé le bec : entre une contributrice sérieuse, qui fait quelques contributions régulières en les sourçant sérieusement, et un professionnel de la communication sur Internet qui rajoute 10 nouvelles pages chaque semaine, c’est le pot de terre contre le pot de fer. Dans le contexte de wikipédia, où le bistro compte et recompte jour après jour le nombre de pages, et où le même bistro célèbre bêtement la fin de la version papier de l’Encyclopedia Britannica (bon dieu, depuis quand célèbre-t-on la fin d’une encyclopédie???) c’est le « contributeur » qui produit du contenu à la chaîne qui gagne.

    Sur le fond, pour ce qui est de la « judiciarisation de wikipédia », c’est malheureusement une démarche que j’approuve. Certains encyclopédistes (pas tout, bien heureusement) ont une fâcheuse tendance à penser qu’ils sont au-dessus des lois. Je citerais une phrase qui m’est restée coincée dans le gosier un jour « il est irrecevable de se soumettre à des êtres extérieurs à wikipédia ». Pour moi, il est au contraire parfaitement recevable que wikipédia se soumette parfois à des êtres qui lui sont extérieurs : cela s’appelle vivre en société!

  2. on se marre dit :

    Pour le respect du droit d’auteur sur l’encyclopédie : par exemple, cette demande de purge (paroles d’une chanson de Jean Ferrat) du 29 janvier 2012

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Demande_de_purge_d%27historique#Le_Bilan_.28Jean_Ferrat.29.C2.A0.28d.C2.A0.C2.B7.C2.A0h.C2.A0.C2.B7.C2.A0j.C2.A0.C2.B7.C2.A0.E2.86.B5.29

  3. Eliane Daphy dit :

    Droit de réponse d’Eliane Daphy

    Je ne suis pas partie de WP seulement à cause de la mascarade concernant le respect des droits d’auteur revendiqué par l’encyclopédie. Ceci dit, pour montrer ce qui se passe avec les liens externes vers des sites ne respectant pas les droits d’auteur, et prouver l’indifférence des administrateurs concernant le maintien de liens vers des sites « copyvio », malgré les belles affirmations du blogueur et administrateur Letartean, il me suffit de renvoyer à cette intéressante conversation concernant un site très clairement hors-la-loi, comme deux administrateurs le disent eux-mêmes :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:Eliane_Daphy#Romi_.28.C3.A9crivain.29

    Le lien externe en question était publié par un contributeur lui-même administrateur.

    Il y a plus de 50 liens externes vers ce site sur des pages de wikipédia.

    http://alphos.fr/linksearch.php?lg=fr&wi=wikipedia&domain=www.apophtegme.com%2F

    Je suis partie, comme nombre de mes collègues chercheurs, parce que j’en ai eu marre des dysfonctionnements. Je suis partie parce que j’ai estimé qu’il n’était pas possible de publier des informations fiables dans de bonnes conditions sur l’encyclopédie, suites à des expériences répétées avec les trolls et les vandales omniprésents sur WP.

    Si j’ai décidé de ne plus contribuer à l’encyclopédie, c’est parce que j’ai réalisé que je perdais mon temps à essayer de lutter contre les contributeurs professionnels en cyber-marketting, qui polluent l’encyclopédie avec des pages promotionnelles. Ma décision a été prise suite à ce que j’ai vécu comme un harcèlement de IP, ayant pour objectif de m’empêcher de neutraliser ses interventions publicitaires ; j’ai été accusée par IP de conflit d’intérêts, ce qui pour moi était une insulte grave. Il a demandé mon blocage, fait du chantage au suicide…

    • demander Eliane Daphy de me laisser tranquille

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Requ%C3%AAte_aux_administrateurs/Archives9#Demander_.C3.A0_Eliane_Daphy_de_me_laisser_tranquille

    • suite

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Requ%C3%AAte_aux_administrateurs/Archives9#78.239.175.7.C2.A0.28d.C2.A0.C2.B7.C2.A0c.C2.A0.C2.B7.C2.A0b.29

    • demande de blocage

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Requ%C3%AAte_aux_administrateurs/Archives9#blocage_chansonnette.C2.A0.28d.C2.A0.C2.B7.C2.A0c.C2.A0.C2.B7.C2.A0b.29_Eliane_Daphy.C2.A0.28d.C2.A0.C2.B7.C2.A0c.C2.A0.C2.B7.C2.A0b.29_192.168.244.3.C2.A0.28d.C2.A0.C2.B7.C2.A0c.C2.A0.C2.B7.C2.A0b.29

    Je signale qu’entre le 29 septembre 2011 (date de création de la page par IP) et le 21 avril 2012, l’infobox de la page « Lycée Edgar-Poe » contenait cet énorme mensonge : « Type Établissement public local d’enseignement (EPLE) ». Pour un « cours » privé, plus de 3500 euros par mois de frais de scolarité…

    http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Lyc%C3%A9e_Edgar-Poe&oldid=70525476

    Je signale que la page contient toujours cette information fausse publiée depuis la création de la page : « Il est en 2011 le premier lycée de l’Académie de Paris et de la région Île-de-France », ce qui est une falsification de la source citée (Express), qui donne comme classement (le classement de 2011 donnait la 7e position).

    http://www.lexpress.fr/palmares/lycees/0/lycee-edgar-poe-paris-10_0753883N.html

    Je termine en précisant que de mon point de vue, ce post sur le blog d’un administrateur n’est guère élégant ; Letartean n’a suivi qu’un unique épisode (deux semaines) sur les nombreux qui ont jalonné ma participation active de huit mois à wikipédia… Son témoignage partial renforce ma décision de ne jamais plus contribuer à l’encyclopédie, et fait que je me sens libre désormais de raconter ce qui se passe pour un scientifique en SHS qui se fait piéger par l’affichage de règles… qui ne sont qu’un leurre.

    Ce blog ne vaut guère mieux que les blogs des vandales bannis, qui font leur beurre sur la diffamation de contributeurs

    http://hegecormier.skynetblogs.be/tag/eliane%20daphy

    http://laetitiatixier.unblog.fr/2011/11/25/eliane-daphy-quitte-wikipedia-en-larmes/

    http://laetitiatixier.unblog.fr/2011/11/19/eliane-daphy-pose-des-questions-cruciales-a-wikipedia-mais/

    http://rionsavecwikipedia.over-blog.com/article-eliane-daphy-pose-des-questions-cruciales-a-wikipedia-89343664.html

    Je laisse wikipédia à ses « connaissances encyclopédiques », quelques milliers de pages sur les acteurs pornos, les stars du foot, les entreprises racontant leurs légendes dorées, les établissements privés vendant leurs diplômes bidons…

    Eliane Daphy, ethnologue, ingénieure au Centre national de la recherche scientifique (France)

    PS. Je ne mets pas de lien vers mon site perso, parce que je n’ai pas besoin de ce blog pour me faire de pub 🙂

  4. François Moore dit :

    Cette femme est un drôle d’oiseau dans le bon et le mauvais sens. Intelligente et préoccupée par l’idée de « rigueur », elle est malheureusement « quérulente ». Les objets circonstanciels de ses chicanes sont moins importants pour elle que l’affrontement auquel ils donnent lieu. Aussi, dans les relations interpersonnelles elle ne cherche jamais longtemps la poigner qui ouvre si facilement la porte. Elle préfère se lancer tête devant comme un bélier et ensuite jouer à la victime lorsqu’elle constate qu’elle s’est fait une prune.

  5. Ping : Mise en abyme | Du côté du Québec

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s