Actualité et admissibilité : « it’s déjà-vu all over again »

Les événements qui se sont déroulés lundi lors du marathon de Boston ont fait resurgir un des marronniers les plus classiques de Wikipédia : peut-on traiter de sujets d’actualité sur Wikipédia? Si oui, quelles sont les balises? Quelles nouvelles sont admissibles? Combien de temps faut-il laisser avant de déterminer si le sujet est digne d’apparaître dans une encyclopédie?

Je ne vous le cacherai pas, j’ai un avis assez tranché dans ce débat, que je me garde de répéter à chaque fois qu’il ressort puisque je pourrais devenir désagréable. En gros, si quelqu’un veut écrire un article rédigé dans une bonne forme, pourquoi ne pas le laisser faire? Dans 10 ans, il restera au moins une source intéressante à consulter quand on voudra en parler et ça ne coûte pas grand-chose à personne de le laisser en place.

Je ne ferai pas le débat en longueur dans ce billet, mais j’aimerais soulever quelques contradictions dans le discours des personnes qui considèrent que les articles sur l’actualité sont presque par défaut à supprimer. Pour ce faire, je me référerai aux discussions qui ont eu lieu dans la demande de suppression de l’article sur les attentats de lundi et dans les sections qui en ont découlé sur le bistro.

Je tiens à spécifier ici que je n’ai rien contre les contributeurs de qui je tire les citations pour ce billet. Ils ont droit à leur opinion et il est correct qu’ils l’expriment. Ça ne change en rien tout le respect que j’ai pour toutes les personnes qui contribuent à l’encyclopédie, qu’ils veulent y voir de l’actualité ou non.

« Aucun recul, on ne sait absolument rien de ce qui s’est passé »

Oui, dans une telle situation, les informations sont dispersées, fragmentaires, souvent contradictoires et parfois tout simplement fausses. C’est cependant souvent le cas pour différentes situations, même celles qui se sont passées il y a très longtemps. On ne sait pas ce qui s’est réellement passé lors du suicide d’Hitler, les récits de cette histoire varient beaucoup et les preuves n’existent plus étant donné que les corps ont été brûlés. Pourtant, la chose est encyclopédique quand même : un homme ayant une importance historique s’est suicidé à la fin de son régime. Il n’est pas difficile de penser qu’à l’époque, on aurait pu affirmer, même quelques heures après l’événement, que ce moment allait être important dans le récit de la guerre. On n’en sait pas grand-chose, les récits sont contradictoires, même plusieurs années après, mais malgré tout il s’agit d’un moment décisif de la guerre, marquant la fin d’un régime. Je pense pouvoir affirmer que l’article « Mort d’Adolph Hitler » aurait été créé dans la seconde après la diffusion de la nouvelle si Wikipédia avait existé à l’époque et il n’y aurait pas eu de doute que cela aurait représenté un événement à portée encyclopédique.

La version originale de l’article anglais sur les attentats du 11 septembre 2001 a probablement été perdue dans les changements de logiciel de gestions qui ont eu lieu à peu près à ce moment. La plus vieille version qui figure sur le site date du 21 novembre 2001, mais elle semble assez bien développée, ce qui semble indiquer qu’elle a probablement été créée dans les jours qui suivent les attentats. Il n’y aucun doute que, même dans les minutes suivant les attentats, nous étions en train de vivre un moment marquant de l’histoire contemporaine. Je me rappelle, à l’époque, dans les heures qui suivaient ces attaques, on parlait de troisième guerre mondiale et de changement radical de l’attitude des Américains face au monde. Aurions-nous proposé la suppression de l’article pour cause d’absence de recul? Parce qu’on ne savait pas grand-chose de plus que le fait que des attentats importants avaient été commis? Je ne crois pas.

La beauté de travailler sur un wiki, c’est que les choses sont mouvantes. Au contraire d’une encyclopédie papier, publiée une fois par année, il n’y a pas de problème à rectifier les choses si l’importance d’un sujet change dans le temps, si des erreurs sont corrigées ou si une interprétation plus profonde est faite par la suite. Il ne suffit que d’appuyer sur le bouton « modifier » en haut de la page et de changer ce qui n’est plus valable ou d’ajouter ce qu’il y a de nouveau.

Cela dit, avec le recul qui viendra nécessairement avec le temps, il faut savoir porter un regard critique sur les écrits apportés dans le feu de l’action. Ce qui peut être captivant et important pour les médias pendant un certain temps peut devenir très anecdotique avec le recul.

Prenez par exemple la commission Bastarache qui a eu lieu au Québec en 2010. Pendant l’automne de cette année-là, on parlait des travaux de cette commission à tous les bulletins de nouvelles et dans tous les journaux. Des journalistes de tous les médias étaient assignés en permanence à la couverture de cette commission pendant plusieurs mois. J’avais entrepris de relater les événements de cette commission en détail et je pense avoir fait un bon travail à l’époque pendant le temps que je l’ai fait. Cependant, vers la fin du processus, il est devenu plutôt évident qu’il ne sortirait pas grand-chose de très juteux du rapport du commissaire et que cette commission ne passerait pas à l’histoire malgré les centaines d’heures et de pages de couverture qu’elle a suscitées. Aujourd’hui, je pense qu’il serait pertinent de revoir cet article pour y retirer les choses peu importantes et garder seulement l’essentiel. Cependant, il n’y a pas de doute qu’il s’agit d’un article qui a une importance encyclopédique pour le Québec.

Bref, il fait partie même de la définition d’un article d’actualité de comporter des imprécisions et un manque de recul. On y relate des événements qui viennent de se produire. Je pense cependant qu’il est important de rédiger ces informations dans un article pour qu’on en garde le souvenir. Ce que je propose à ceux qui jugent qu’on ne peut pas avoir de recul sur quelque chose qui vient d’arriver, c’est de se faire une liste de ces articles et d’y revenir dans un an. À ce moment, il sera possible de choisir une des voies suivantes :

1) Faire une demande de suppression parce que l’article n’a pas bien subi l’épreuve du temps. Si c’est le cas, il sera facile à ce moment de démontrer que l’objet de l’article n’a pas fait l’objet de suites.

2) Faire une refonte en profondeur de l’article pour retirer ce qui est anecdotique avec le recul. Sans supprimer l’article, il y a certainement des choses qui n’auraient plus besoin de s’y retrouver puisqu’elles n’ont pas acquis d’importance avec le temps. On pourra aussi ajouter à ce moment une analyse plus approfondie de la portée temporelle du sujet puisqu’elle sera établie à ce moment.

3) Laisser l’article tel qu’il est. Le sujet ayant pris une importance avec le recul étant donné qu’il a fait l’objet d’analyses et de reprises régulières, son article est tenu à jour et révisé régulièrement et il n’a plus lieu de s’inquiéter pour son admissibilité et son évolution.

Pour compléter cela par des exemples, à mon avis, les attentats du 11 septembre 2001 font partie de la catégorie 3. La Commission Bastarache fait partie de la catégorie 2; avec le recul, certains éléments sont moins importants qu’il n’en paraissait à l’époque, mais le sujet a tout de même une importance significative au Québec, ayant été un précurseur de la Commission Charbonneau qui est en cours. Anarchopanda est un autre exemple de la catégorie 2, celui-ci ayant fait l’objet d’une PàS mais ayant resurgi dans les médias dernièrement, confirmant qu’il fait l’objet d’une visibilité durable au Québec.

Je peine à trouver un exemple récent de quelque chose qui pourrait figurer dans la catégorie 1. J’imagine qu’il s’agit généralement d’événements qui font partie d’une suite plus grande et qui sont plutôt traités dans un article plus large. Par exemple, la démission d’un ministre pourrait faire l’objet d’un article lorsqu’elle se produit, mais finir par manquer de signification dans le temps et être déplacée dans l’article sur le gouvernement duquel ce ministre faisait partie ou vers l’article sur le ministre lui-même.

« Transférer sur Wikinews »

C’est une des armes préférées de ceux qui votent pour la suppression des articles d’actualité sur Wikipédia. Je dois dire que la chose est intéressante : il manque de contributeurs sur Wikinews et ce serait un grand plaisir de voir des habitués de Wikipédia consacrer un peu de leur temps à Wikinews. En fait, je suis tout à fait en faveur de cet argument!

Plus sérieusement, il y a deux choses à dire sur le sujet. D’abord, la licence de Wikinews ne permet pas de transférer du contenu de Wikipédia vers Wikinews. Ainsi, il faudrait plutôt dire : « sujet à traiter sur Wikinews ». Deuxièmement, Wikinews et Wikipédia ne devraient pas être mutuellement exclusifs tel que semble l’encourager cet argument. Au contraire, les deux sites devraient travailler main dans la main. Wikinews rapporte la nouvelle, jour après jour. Son travail est de supporter les articles sur un événement au fur et à mesure qu’il se produit. Telle personne a dit ceci sur le sujet, tel groupe a pris telle action, tels témoins ont affirmé telle chose. Wikipédia, de son côté, extrait de cette masse d’informations relatées au jour le jour une analyse plus globale dans une perspective encyclopédique : quels sont les moments clés et les acteurs importants de la nouvelle? Quel est l’impact global de cet événement? Dans quel contexte s’inscrit-il? Qu’en restera-t-il dans le futur? Ce sont là des questions plus encyclopédiques que d’actualité. Wikinews rapporte et, parallèlement, Wikipédia agrège et fait une analyse méta. Bref, leurs rôles ne sont pas exclusifs, mais bien conjoints.

« Wikipédia est une encyclopédie, pas un site web d’actualités »

Et pourtant… Quand j’ouvre la page d’accueil, un cadre montre les actualités. Plusieurs versions linguistiques de Wikipédia présentent des éphémérides (qui sont en fait des actualités importantes du passé). Il y a donc une certaine contradiction : Wikipédia n’est pas un site d’actualité; Wikipédia est un site dont la page d’accueil présente des actualités.

D’ailleurs, la contradiction va plus loin : personne ne va venir contester la présence, le jour même, des résultats d’élections dans les articles ou des résultats des compétitions sportives majeures (comme les olympiques). À gauche et à droite, on aura le classique débat sur le moment où le président devient le président (est-ce quand il est élu, quand il est assermenté, quand il siège pour la première fois, quand l’élection cesse d’être contestée, etc.?), mais on ne se dispute pas à savoir si les résultats doivent être publiés ou pas. Pourtant, le jour de leur publication, ils sont aussi incertains, éphémères, sans recul et sans portée encyclopédique durable que les attentats de lundi. Ainsi, Wikipédia n’est pas un site d’actualité, sauf dans sa page d’accueil et dans le contenu de ses articles.

En plus, comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas comme si Wikipédia n’était pas faite pour être modifiée en direct…

« Pas de sources »

Ouais... Passons…

Kouacéquetuproposesdebord?

Au final, ça revient à ceci : on pourra toujours faire une PàS pour chaque événement d’actualité pour lequel on crée un article sur Wikipédia, il y aura toujours absence de consensus sur la question. En effet, pour chaque personne qui tient un des arguments que j’ai nommés plus haut ou un autre pour la suppression, on trouvera une autre personne qui sera également ou plus virulente pour la conservation de l’article parce que « sourcé » ou « important » ou « très visité » ou autre chose. Et les règles de Wikipédia en français et de ses PàS sont claires : pas de consensus => conservation de l’article.

C’est donc une bataille contre des moulins de demander la suppression par des PàS de page sur des actualités. Aussi bien les laisser exister et essayer de les rendre les plus encyclopédiques et neutres possible. D’autant que ce sont des articles qui seront très visités. Ce que l’on veut donc c’est qu’ils soient bons, neutres et rapidement écrits pour que le fort trafic causé par ces articles fasse augmenter la crédibilité de l’encyclopédie. Mettons nos énergies là-dessus plutôt que sur des débats stériles à chaque fois et nous améliorerons les choses.

Finalement, pour ceux qui votent systématiquement pour la suppression, faites-vous une petite liste personnelle de ces articles qui vous titillent (voici l’adresse pour la créer : [[Utilisateur:VOTREPSEUDO/listedesarticlesafairesupprimerunanaprèsleurcréation]]). Attendez un an et demandez-en la suppression quand il deviendra évident que ces articles ne sont pas nécessaires et peuvent être fusionnés à d’autres articles.

P.-S. : Je vous invite à commenter cet article plus bas. Dites-moi où je suis dans l’erreur ou commentez d’autres arguments que vous trouvez faibles. On pourra référer à cette page plutôt que de refaire le débat à chaque fois.

Publicités
Cet article, publié dans Mes deux cents, Wikipédia, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Actualité et admissibilité : « it’s déjà-vu all over again »

  1. Puce Survitaminée dit :

    « Wikipédia, de son côté, extrait de cette masse d’informations relatées au jour le jour une analyse plus globale dans une perspective encyclopédique : quels sont les moments clés et les acteurs importants de la nouvelle? Quel est l’impact global de cet événement? Dans quel contexte s’inscrit-il? Qu’en restera-t-il dans le futur? Ce sont là des questions plus encyclopédiques que d’actualité. »

    Et justement, ce sont des questions auxquelles on ne peut pas répondre 10 minutes après l’évènement. il faut laisser le temps aux choses de se décanter, et à d’autres que les wikipédiens de les analyser, pour ensuite pouvoir faire la synthèse de ces analyses, ce qui est le travail encyclopédique.

    Qu’on publie les résultats immédiatement est simplement du au fait que dans chaque élection le résultat est quelque chose d’important, qui sera commenté. Une analyse de ce résultat est fourni en direct par plusieurs média. Dans le cas d’un attentat, qui sait ce qui sera important ? Le lieu où la bombe a été posée ? La nature de l’explosif ? Ou d’autres choses encore. WP n’est pas une compilation irraisonnée de sources de presse, mais un lieu où on synthétise des savoirs analysés.

    Tu dis qu’il est important de garder le souvenir d’un évènement, mais ce n’est pas le rôle de wikipédia ! Le problème de se laisser un an (ou tout autre durée arbitraire) avant de lancer une PàS, c’est que pendant ce temps là, il y aura un article non-encyclopédique, spéculatif qui existera. Alors, oui, il sera très visité, mais je ne vois pas en quoi cela répond au but de wikipédia, rédiger une encyclopédie. Si je te suis dans ton raisonnement, pourquoi ne pas laisser les articles publicitaires un an sur WP avant de les supprimer, ils ne gênent pas plus. Pourtant, il ne viendrait à l’esprit de personne de contester ce genre de SI.

    • letartean dit :

      Je réponds pour l’instant à ton dernier paragraphe, peut-être plus tard au reste. Les articles publicitaires n’ont pas de possibilité de devenir encyclopédique. Dire que Machin Chose est une produit extra génial n’est pas encyclopédique et ne le deviendra jamais.

      Dire que les attentats de Boston ont eu lieu, qu’il s’est produit telle ou telle choses, que cela a eu telle ou telle répercussion, dans les jours suivants les événements, c’est ce qui existe de plus encyclopédique. D’ailleurs, ça fait deux jours qu’on me casse les oreilles dans les médias chez moi avec des analyses sérieuses faites sur le sujet. Des universitaires viennent m’expliquer l’importance de ces événements dans le deuxième mandat de la présidence d’Obama ou comment ils s’inscrivent dans les différentes suites d’événements traumatiques pour les Américains en faisant des parallèles avec plein d’autres événements comme les attentats à Atlanta ou le 11 septembre. Il existe des sources émanant de personnes sérieuses (et aussi de médias) qui parlent du sujet.

      Il a le potentiel d’être encyclopédique. Au contraire de l’article promotionnel. Aussi, il est dans la nature des Wikis d’attirer ce genre de modifications rapides sur des sujets chauds. Aussi bien les accepter, de cette façon on aura les sources du moment lorsque viendra le temps de faire le tri entre ce qui tient la route et ce qui n’a plus d’importance.

      Ce que je dis, en gros, c’est que l’article a un fort potentiel encyclopédique, que les règles de WiIkipédia font qu’il ne sera fort probablement pas supprimé à court terme, qu’il est dans la nature des Wikis de produire de tels articles et que les efforts qui sont mis à faire une PàS vouée à l’échec feraient aussi bien d’être mis sur l’article, quitte à le supprimer dans quelques temps (le un an dont j’ai parlé) s’il ne se maintient pas comme important au sens encyclopédique.

      Ainsi, potentiel encyclopédique et source de presse devraient impliquer, à mon sens, une conservation « conservatoire » de quelques temps qui sera de toutes façon faite par le jeu de la PàS. Viscéralement publicitaire restera toujours publicitaire et ne deviendra pas encyclopédique. Il y a une différence pour moi.

  2. GH dit :

    Je rejoins globalement ton analyse. Wikipédia expose ce que l’on sait à un instant t, et la vision des faits à ce même moment. C’est assez contre-intuitif mais c’est aussi la manière dont fonctionne l’histoire (en tant que discipline universitaire) : les historiens écrivent en fonction de ce qu’ils savent des événements et du moment historiographique auquel ils appartiennent. On n’écrit pas l’histoire de Louis XIV de la même manière au XVIIIe siècle que durant les siècles suivants, parce qu’on utilise des sources différentes, parce que les grilles d’analyse changent, parce que la demande sociale évolue. Le premier (à ma connaissance) a avoir fait le parallèle entre le mode de fonctionnement de Wikipédia et l’écriture du passé est Roy Rosenzweig dans son article « Can History be Open Source ? Wikipedia and the Future of the Past » (il existe une traduction en français sur clioweb), dans lequel il déclare que WP propose un premier brouillon de l’histoire sur ces sujets d’actualité, et il trouve ça très intéressant ! La question du recul est donc un faux problème puisque par principe les historiens comme les wikipédiens écrivent dans un contexte qui s’impose à eux (on ne choisit pas le lieu ni la date de sa naissance, ni l’influence de l’époque à laquelle on vit). Il est évident que dans un siècle on aura un recul différent (supérieur ? meilleur ?) sur la Première Guerre mondiale (qui a déjà connu au moins trois temps historiographiques), faut-il pour autant s’arrêter d’écrire sur ce sujet sous prétexte que d’autres, plus tard, seront mieux placés pour en parler, parce qu’ayant plus de recul ? Bref, l’argument du recul n’a aucune pertinence épistémologique et révèle une méconnaissance de l’écriture de l’histoire. Assez bizarrement il n’y a que sur wikipédia en français qu’il apparaît pour justifier des PàS dont les autres versions linguistiques se passent fort bien (que notre discussion sur les événements de Boston doit leur paraître saugrenue !). Je n’ai pas d’explication satisfaisante à cette exception, mais c’est parce que je dois manquer de recul…

    A part ça je ne souscris pas à ta proposition de réexamen des articles au bout d’un an, parce que fixer une limite aussi arbitraire c’est objectiver ce fameux recul, alors qu’il est totalement subjectif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s