Pierrotleaks: Bris de confiance

Ça y’est, le voile semble le levé, on sait maintenant qui se cachait derrière le fameux blogueur Pierrot. Les recherches d’Akéron couplées au décryptage du dernier billet du site ont permis de faire sortir le chat de son sac: plusieurs personnes étaient derrière le masque Pierrot et, selon ce qui ressort de leur dernier post, il s’agirait de Chaps the idol, Little Tony (87), Guillaume 70, Meodudlye, Serein, Remih, Grimlock, Schlum et Suprememangaka.

Depuis que le tout est sorti sur le bulletin des administrateurs, tout le monde s’échauffe, les noms d’oiseaux volent, les réactions vont dans tous les sens, certains parlent de l’effondrement de la communauté, d’autres évoquent la possibilité de contester en bloc tous les administrateurs de la version francophone de Wikipédia.

Mais, au fond, qu’est-ce qui ressort de tout cet épisode? Quel est l’impact réel des « Pierrotleaks » sur l’encyclopédie? Y aura-t-il des conséquences réelles sur la suite des choses sur Wikipédia? Ce sont des questions qui se posent.

Gede, sur le BA, pose à mon avis la seule vraie question importante:

[C]omment, demain, ferons-nous à nouveau communauté avec ceux qui ont si profondément, si perversement, trompé notre confiance ? (lien)

Ce que fait ressortir cette histoire, c’est un énorme bris de confiance entre toutes sortes d’intervenants et, plus profondément, la difficulté de réparer ce lien de confiance.

*SM* et la communauté

Un des premier touché par ce bris de confiance, c’est l’utilisateur maintenant nommé *SM*. Impliqué, semble-t-il, dans la rédaction du blogue, il a dans le passé souvent utilisé Pierrot comme un appui indépendant à son argumentaire sur Wikipédia. Or, maintenant qu’il se révèle être un des contributeurs de ce blogue et semble être un de ses principaux contributeurs en plus, on ne peut que prendre cet événement comme une énorme duperie qui brise toute confiance qu’on pourrait avoir face à cet utilisateur.

Vous me direz que l’affirmation « semble être un de ses principaux contributeurs » est exagérée; je prendrai deux exemples pour l’étayer. D’abord, si on se fie au message d’Akéron sur le BA, *SM* commentait régulièrement les billets sous le pseudonyme de Pierrot (l’IP associée aux commentaires de Pierrot serait la même que celle utilisée par *SM*). Si cela est juste, on peut supposer que *SM* était une des personnes maintenant le site. Aussi, depuis que je suis sur Twitter et que je suis les comptes de *SM* et de Pierrot, je n’ai jamais pu m’empêcher de penser qu’ils avaient une façon très semblable de tweeter. Pour preuve, je présente ces deux tweets émanant chacun d’un des comptes.

Depuis longtemps, les deux utilisateurs ont des comportements « twitteresques » très proches. Devant les révélations, je ne peux personnellement que penser que *SM* était derrière le compte Twitter de Pierrot.

Que cause cela? Pour moi, l’anéantissement de la confiance que je pouvais avoir envers *SM*. Notons-le, dans la communauté, cet utilisateur cause son lot de controverses et a une relation plutôt houleuse avec maints utilisateurs. Sans prendre position sur ces situations, on peut se demander comment ce nouveau bris de confiance ne viendra pas miner tout son discours…

Plus largement

Pris dans son ensemble, cette histoire atteint une nouvelle fois l’ambiance existant dans la communauté des usagers très réguliers de Wikipédia. Quand on bâtit quelque chose d’aussi grand que Wikipédia, il faut qu’il existe une grande confiance entre les personnes qui participent parce que, sans celle-ci, les relations collaboratives s’effritent, l’humeur générale s’envenime. Comment puis-je travailler avec tel si je ne sais pas s’il se sert anonymement d’un blogue pour ensuite critiquer mon travail? Comment puis-je faire appel à un administrateur si celui qui me répond collabore à écrire un blogue avec celui qui fera l’objet de ma requête? Comment participer à un organe « de justice » comme le CAr quand on y travaille avec une personne qui collabore avec une autre directement mise en cause devant cet organe?

Les révélations autour du blogue de Pierrot n’ont peut-être de conséquences directes sur l’encyclopédie, au sens qu’il n’était pas interdit pour ces utilisateurs de tenir un blogue anonyme sur Internet pour parler de Wikipédia. Cependant, maintenant qu’on semble connaître les personnes derrière le blogue, certaines interactions passées changent de sens, sont teintées de doute. Je vous soumets ici pour démontrer mon point cette conversation sur Twitter:

Sachant que LittleTony87 est en partie Pierrot, comment dois-je maintenant interpréter le tout? Comment dois-je faire confiance à LittleTony87? Je me pose la question.

Pour une encyclopédie (et un blogue) à visage découvert

Je comprends ce qui peut pousser une personne à publier sur un blogue ou sur Wikipédia sous le couvert de l’anonymat. En le faisant, on jouit du pouvoir de dire ce que l’on ressent sans avoir à subir les conséquences de ce ressenti avec notre identité réelle. Lorsqu’on rédige un article de Wikipédia, cela permet de rapporter ce que l’on perçoit comme une vérité sans avoir à subir les conséquences politiques ou sociales de cette vérité. Dans quelques cas particuliers, cette action anonyme permet effectivement de faire avancer les choses et de dépersonnaliser les enjeux.

Cependant, tout publier sous le couvert de l’anonymat fait perdre les questionnements vitaux suivants: « Suis-je capable d’assumer les conséquences de ce que je m’apprête à dire? », « Quelles conséquences auront mes dires sur ma relation avec telle ou telle personne? » ou « Est-il pertinent, dans le contexte actuel, de dire ceci? ». Dans les relations humaines, toute vérité n’est pas bonne à dire et toute personne n’est pas nécessairement la bonne personne pour dire cette vérité. De plus, dans ces interactions, la confiance est un lubrifiant nécessaire à la réalisation de collaborations fructueuses. En se cachant toujours derrière un masque, la confiance est difficile à établir et il y a toujours place au doute.

Alexandre Doria a fait sur le BA une proposition qui m’a complètement fait exploser l’esprit et que je me permet de paraphraser. Notons bien que je ne suis pas capable de poser un jugement sur sa véracité. « Et si *SM* n’était en réalité qu’un Pierrot à l’intérieur de Wikipédia? Un masque cachant le plus souvent une même personne mais qui passe parfois à d’autres, utilisé pour déstabiliser l’encyclopédie? » Lorsqu’on est anonyme, ce genre de suppositions est possible et hautement néfaste pour l’ambiance.

J’invite donc tout le monde à changer de mode: soyez vous-même et seulement vous-même sous une seule identité dans toutes vos interactions en lien avec Wikipédia. Si cela vous empêchera de dire tout haut certains trucs et vous forcera à assumer vos erreurs et vos travers, ça vous permettra certainement d’établir de vraies relations dans Wikipédia et d’obtenir une réelle confiance de ceux qui vous entourent. Personnellement, je m’efforce tous les jours d’être digne de la confiance que vous accordez au pseudo (pas vraiment pseudo) Letartean et je vous remercie humblement de m’accorder cette confiance.

Note: J’espère revenir bientôt sur l’idée proposée par certains de contester l’ensemble des administrateurs dans le sillage de cette affaire. Comme ce texte est déjà long, j’en ferai un autre dans un futur rapproché si c’est toujours pertinent.

Advertisements
Cet article a été publié dans Mes deux cents, Wikipédia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Pierrotleaks: Bris de confiance

  1. Aratal dit :

    Juste une chose sur les comportements « twitteresques ». Il s’agit très probablement de tweet pré-configurés quand on clique sur le bouton Twitter des articles. A mon avis, c’est un faux indices.

    • letartean dit :

      Je laisse soin à tous de statuer sur la question mais je ne crois pas; pour deux raisons:
      1) Les articles viennent de différents médias et donc d’endroits où les boutons sont configurés différemment. Il y a une uniformité dans la présentation qui me semble plus personnelle.
      2) Je suis vraiment beaucoup de monde provenant de Wikipédia sur Twitter et je ne vois jamais de tweets de cette forme. Il y a une relation bijective (Tous les tweets de cette forme que j’ai vu sont à un des deux comptes, ces deux comptes produisent uniquement des nouvelles de cette forme) entre les deux comptes.

      Maintenant, ça signale bien le problème: à visage couvert, toutes les suppositions sont permises…

  2. LittleTony87 dit :

    Ayant vu ton billet par Twitter, je me permets quelques réponses, qui, encore une fois, n’engagent que moi, au sein du collectif. D’une part, il faut bien voir que plus qu’un « groupe de personnes derrière une identité », Pierrot était surtout le porte-voix de plusieurs personnes qui se sont succédé. Des 7 autres Pierrots mentionnés dans la liste, je n’ai interagi qu’avec trois, et un seul de façon régulière : SM, qui faisait office de « taulier ». Et encore : il s’agissait principalement d’adapter le style à l’ensemble. Du coup, nous étions loin de nous réunir sous nos cagoules pour décider de quel coup frapper. Quelqu’un souhaitait dire un truc, il l’écrivait, on s’assurait que le billet ne démarquait pas avec l’éthique de Pierrot (Meodudlye aurait par exemple été fort mal reçu s’il avait voulu se lâcher contre Simon Villeneuve, mais fort heureusement, il n’écrivait plus depuis un bout de temps, à mon époque, pour peu qu’il ait un jour écrit).

    Restait la question du compte Twitter : je ne saurais pas te dire qui l’a animé (notamment dans cet échange) : moi-même, je ne m’y connectais pas par peur de faire une bourde. C’était d’ailleurs assez particulier : vous pouviez vous demander qui était le Pierrot à qui vous parliez… Pour moi, c’était surtout « lequel » qui était la question. 😀 Et je n’en ai pas la réponse, car, assez étrangement, on ne pratiquait pas trop la cuisine interne.

    C’est d’ailleurs pour ça qu’on était étonnés que le mystère tienne si longtemps. Certes, il y avait pas mal de précautions prises, notamment technique… Il n’en reste pas moins que pas mal de boulettes et d’incohérences ont dû survenir.

    Concernant le CAr, j’ai fourni pas mal d’explications dans mon billet, j’espère qu’elle te suffiront. Le seul véritable « cas de conscience » que j’ai eu à ce sujet a été au moment du bilan. Les Pierrots les plus actifs du moment (en l’occurence, je pense, SM, schlum et peut-être Guillaume) étaient sincèrement satisfaits de l’amélioration des arbitrages et de leur meilleur déroulement, donc il fallait que Pierrot, ancien grand critique du CAr, prenne l’initiative de dire que, effectivement, « c’est carrément mieux », même si une de ses parties était actrice de ce mieux. Il n’empêche qu’il ne s’agissait pas de faire ma promo personnelle, et que ceux qui ont écrit l’article étaient effectivement et sincèrement plus satisfaits de l’évolution globale du CAr, tout en gardant des critiques plus ponctuelles.

    Pour le reste, je continuerai je pense pendant quelques jours à consulter les commentaires de mon billet là bas pour y répondre, si quiconque a des questions, en particulier ceux qui ont pu être amenés à interagir avec moi. C’est principalement pour eux, et donc entre autres pour toi, que j’ai écrit mon long pavé. Sans quoi il aurait été aussi simple pour moi de me tirer comme un voleur. 😀

    • letartean dit :

      Je te remercie pour ta réponse. Je te remercie aussi pour ton travail sur l’encyclopédie, comme je l’ai dit sur Twitter, je me suis régulièrement perdu à lire sur les paquebots… Je salue aussi notre collaboration au CAr parce que, sincèrement, il est vrai que nous y avons bien agi, pour le mieux. Je suis fier du virage public que nous avons pris. Je suis fier de t’entendre clamer que quiconque peut aller voir dans les archives de la mailing-list pour voir que nous avons toujours été très stricts sur le fait d’avoir les débats les plus publics possible car c’est totalement vrai.

      Cependant, tu vois, même par association, cette dernière affirmation est entachée du fait que, de l’autre main, tu participais une des choses les moins publique à propos des environs de Wikipédia. Comme, de fait, personne ou presque ne peut vérifier la mailing-list, cette affirmation est diminuée par le bris de confiance dont je parle dans ce billet. Déjà que l’affirmation n’était pas très solide avant, la situation actuelle vient encore plus la diminuer et donne des munitions à ceux qui n’y croient pas.

      Le problème dans toute cette affaire c’est que vous pouvez bien dire séparément ce que vous voulez, l’organisation même du blogue de Pierrot empêche toute vérification de ce que vous dites. Comment puis-je avoir la certitude que vous ne discutiez pas d’un billet sur le CAr entre Meodudlye et Simon Villeneuve pendant que tu traitais de cet arbitrage? Comment puis-je avoir la certitude que SM n’écrivait pas des textes et se répondait à lui-même?

      En cherchant bien, on peut relier chaque petit écrit de ce blogue (Pierrot) et essayer de faire le lien avec un événement de l’encyclopédie et l’interchangeabilité de l’auteur modifie totalement la perspective… Dans l’échange que j’ai ressorti de Twitter, si tu te réponds à toi-même, c’est démentiel! Si tu réponds à SM, qui est venu nous soumettre une demande de révision de l’arbitrage de PR à ce moment il me semble, c’est étrange. S’il s’agit de Meodudlye, qui viendra plus tard devant toi au CAr, je ne vois pas quoi en faire… C’est cela, dans des milliers d’interactions de Wikipédia, que ces révélations viennent déranger.

      À cause de la structure à laquelle tu as participé et qui, en plus, est, à lumière de ce qui ressort de ton billet et des différentes discussions, « dirigé » par un des personnages les plus controversé de Wikipédia (j’entends ici *SM*), des doutes sont lancés partout sur toutes les interactions de tous les participants à cette structure. Et il n’y a aucun moyen de savoir qui a écrit quoi, qui a fait quoi. C’est clairement une crise de confiance que cela jette sur Wikipédia.

      Tu peux te dire que « après toi, le déluge » et que tu t’en tapes parce que tu es parti. Mais pour ceux qui restent, ceux qui devront gérer les interactions de *SM*, ceux qui ont été les acteurs des différentes interactions où le filet de Pierrot peut être aperçu, ceux qui doivent maintenant rebâtir cette confiance, le travail sera ardu.

      Je le répète: j’ai apprécié travailler avec toi, j’ai aimé ta franchise et ton implication sur Wikipédia et je pense que ce que tu affirmes est vrai. Cependant, la structure à laquelle tu as été associé aura amené une énorme crise de confiance à travers les contributeurs réguliers de la communauté.

  3. LittleTony87 dit :

    Le problème de la confiance, c’est que sur Internet, elle est toute relative. Par exemple, il est question de trucs douteux au CAr : je rappelle quand même l’affaire Noisetier, lors de laquelle un arbitre était un ancien bloqué pour menaces de mort, ce qui a été finalement démontré par a+b après de nombreuses tentatives de mise sous le tapis. Là aussi, la question de la confiance pouvait être mise en question, et d’ailleurs, beaucoup continuent, à tort et peut-être parfois à raison, à se demander si Noisetier n’est pas à nouveau de retour sous tel ou tel compte. Il me semble qu’on est là dans bien plus grave, car jamais Pierrot n’a écrit à quiconque de message de type « pense à tes enfants » en menaçant quelqu’un. 😉

    La grande question qui se pose surtout, c’est déjà de comprendre comment se positionner vis-à-vis de Pierrot. Je ne sais pas quel était ton avis sur l’individu qu’il formait (car je maintiens qu’il avait une sorte d’existence propre, n’étant ni totalement l’un, ni totalement l’autre : il était d’ailleurs drôle de voir que finalement chacun avait spontanément tendance à penser « comme penserait Pierrot » sans avoir à consulter d’autre rédacteur), mais quand je l’ai découvert en 2010/2011, il était non seulement très apprécié, mais surtout, ses propos étaient pas mal approuvés. Jusqu’à son billet sur les clans, en fait. Une fois que j’ai connu son identité, j’ai été surpris : certains de ceux qui étaient acharnés contre les individualités derrière Pierrot étaient par ailleurs totalement d’accord avec lui. En cela, pour moi, Pierrot révèle clairement qu’il y avait là aussi des questions de délit de sale gueule mutuellement envoyés.

    La vraie question, donc, c’est de savoir si Pierrot a été utilisé pour manipuler, ou juste pour faire passer un message que nul n’aurait voulu voir s’il avait été signé SM, LittleTony87… Si on adhère à la théorie du « Pierrot est à l’origine de tous les conflits » que certains essaient de refourguer actuellement pour essayer d’exécuter SM dans la foulée, je conçois que l’affaire devient gravissime. Mais pour moi, c’est l’équivalent Wikipédien du complot illuminati.

    Il n’y a pas eu besoin de Pierrot pour que des gens se battent pour savoir ce qui doit être, ou non, sur Wikipédia. Il n’y a pas eu besoin de Pierrot pour que des gens abusent de leurs positions de diverses façon. Il n’y a pas eu besoin de Pierrot pour créer certains pénibles de longue durée, de Lustucri à Lgd en passant par Noritaka. Il n’y a pas eu besoin de Pierrot pour que certains conflits de longue date éclatent ; que ce soit celui lié à Rogel (que j’ai toujours condamné sur mon blog, et j’ai également toujours insisté pour que ses outrances soient soulignées chez Pierrot, même quand SM ne voyait rien à redire au comportement de PR), ou plus ponctuel comme celui que nous avons traité dans le cas G de gonjasufi.

    Non, vraiment, Pierrot n’a rien créé. Les rapports de force existaient déjà. Que l’on parle de clans ou juste de groupes d’opinion, oui, les engueulades ont été créées par leurs sujets même. Oui, certains mordent dès qu’on parle un peu trop en bien ou en mal de Wikimédia France. Oui, certains sont prêts à toutes les bassesses pour faire supprimer ou conserver un article d’actualité. Oui, le média même qu’est un site internet où les échanges se font par écrit invite en soi à des discussions qui dégénèrent plus vite. Et tout ça, si on doit pointer un responsable… Bah c’est celui qui a écrit des PF suffisamment vagues pour que chacun les interprète comme il veut. De la même manière que des gens vont se tuer pour piger un verset des évangiles.

    De fait, la question de la confiance devient presque secondaire. Tant que les gros cadres de la communauté, admins, arbitres, gros contributeurs, continueront à défendre LEUR vision de WP, quelle qu’elle soit, sans comprendre celle de leur ennemi… ça partira toujours en couille. Même en éliminant toute trace de Pierrot, même s’il n’avait jamais existé.

    Pierrot a peut-être été le révélateur de certains travers de la communauté… Mais le ver était dans le fruit, et Pierrot a aussi permis de fournir une plate forme à des débats polis et sereins car, (et ça en étonnera plus d’un : SM y était particulièrement attaché) tout a été fait pour que le personnage soit sympathique, et à tous, afin que les échanges y soient bon enfants.

    En ayant créé ce personnage qui n’avait été impliqué dans aucun conflit de personne, on faisait sortir les égos de l’équation… Tout ça, oui, ça me semblait aussi une nécessité. Si, ce faisant, j’ai foutu ma vie wikipédienne en l’air, soit : je trouve que le suicide en valait la peine, car il aura aussi permis de sacrés dialogues, que ce soit quand j’étais Pierrot, ou avant que je le sois.

    Sur le plan technique, je précise enfin : je ne crois pas avoir jamais eu les codes Twitter du compte Pierrot, en tout cas, je ne m’y suis jamais connecté, par trouille de faire une connerie. Etant l’avant dernier Pierrot arrivé, je me serais senti bien con de faire une fausse manip. Alors après, oui, tout dépend de la confiance que tu m’accordes. Soit le fait que je me mette littéralement à poil, ici comme là bas, pour clarifier les choses suffit à te convaincre de ma bonne foi (et, dans l’idéal, de celle d’une partie au moins de mes « partners in crime »), soit tu pars du principe que tu ne sais pas si j’ai enlevé le déguisement ou si j’en enfile un nouveau, auquel cas, je peux tout autant le comprendre.

    Mais là encore, il n’y a pas eu besoin de Pierrot pour que bien des confiances se brisent, sur Wikipédia.

  4. GH dit :

    Tout le monde a l’air de se focaliser sur le blog alors que le plus intéressant est sans conteste le témoignage de Sebleouf et le rôle, que tout le monde soupçonnait sans en avoir la preuve (et pour cause), du canal IRC privé. Combien de coups fumeux y furent mijotés (si on peut parler au passé d’ailleurs) ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s